Create project Need help?
PLEG54

BSR pour véhicule non multiplexé

Status: Proposal
3463
1
votes
July 7, 2013
DSC_2406.JPG

Mon projet est de construire un Boîtier de Servitude pour Remorque, pour tous les véhicules anciens non multiplexés, en vue de la future nouvelle législation Européenne qui obligera les remorques neuves d'un PTAC < 750 Kg de posséder un feu de recul. Ceci n'est pour le moment pas possible avec les prises 7 broches, il en faut au moins 8 sur les 13 possibles (ces nouvelles prises existent déjà dans le commerce).

Mon cahier des charges ne s'arrête évidemment pas là, j'en veux plus ! J'ai donc déjà besoin d'au moins 8 fils tant sur le véhicule tractant que sur la remorque, cela est acquis. Mais je désire aussi être prévenu en cas de lampe défaillante sur la remorque : exemple d'un feu de position coupé, ce qui sur une remorque qui compte au moins 4 lampes de 5W pour les feux de position AR ainsi que les feux de gabarit AV se traduit par une moindre puissance (15W au lieu de 20W). La commande de puissance ne se ferait pas par un relais, mais grace à un transistor mosfet (voir le 1° schéma: "Virtual Earth current sensing": source NXP Semiconductors). J'aimerais donc pouvoir instaurer un miroir de courant afin de mesurer le courant consommé et l'envoyer à un CAN (intégré au µC).

La dernière fonction de mon projet serait de communiquer via par exemple un bus SPI avec un second micro-contrôleur placé dans un second boîtier qui serait quant à lui placé au bas de la console de bord, à l'avant donc du véhicule.

Le point noir pour le moment, c'est le choix du transistor mosfet comme dans cet exemple le BUK7105-40AIE qui vient tout juste de naître...
Le IRC540 étant introuvable, je pensais utiliser des STP60NF06L qui affichent un RDS(on) < 0,014 Ohm...

J'utiliserais 2 Transistors mosfet dont l'un servirait de miroir (voir le 2° schéma: "SenseFET equivalent circuit"), mais je ne vois pas trop comment réaliser les interconnexions... Entre le + Batterie et le Drain du mainFET je connecte mes lampes, mais comment récupérer l'image de mon courant ? Dois-je charger aussi le Drain du senseFET ?

Là j'avoue ne plus savoir quoi penser ne connaissant pas du tout ce type de composant et les différents montages associés...
Merci par avance de vos conseils avisés.

Philippe LE GUEN
 

[Update 23 octobre 2013]

Je viens de procéder à des manipulations sur la base d'une petite maquette conçue suivant schéma joint (voir le 3° schéma: "BSR_Proto.png").
Le montage est alimenté sous 12V, le générateur de signaux impulsionnels est réglé à 1 KHz/5V c/c, largeur d'impulsions réglables de 100µs à 900µs (puissance maxi pour cette dernière valeur avec un courant Id de 1,6A).
Premier soucis constaté, c'est l'échauffement à puissance maxi du transistor MOSFET (monté sans radiateur). Je présume que c'est à cause des fronts raides de mon signal d'entrée, que les transistors n'aiment guère, mais tout de même... je l'ai récemment utilisé dans la constitution d'un pont en H destiné à la commande de propulsion d'un moteur DC d'un jouet, et je n'ai pas constaté d'échauffement... bizarre, ce composant est tout de même prévu pour encaisser 29A (voir DataSheet joint en annexe)...

Une idée ??
 

[Update 24 octobre 2013]

En fait pour ce qui est de l'échauffement éxagéré de mon MOSFET, il est dû simplement au fait que les fronts des impulsions ne sont pas si raides que cela, mon générateur à base de XR2206 étant quelque peu défaillant... et c'est sur le temps de commutation du transistor que se produit justement l'échauffement !

Pour refaire des tests, j'ai utilisé un générateur PWM dont j'ai trouvé le schéma sur le site de Sonelec-Musique.com, qui délivre une plage de fréquences de 500 Hz à 50 KHz, et dont le rapport cyclique peu varier de 0 à 100% !

J'utilise une platine de développement "Ready for PIC" de chez mikroElektronika sur laquelle j'ai utillsé un P18F4520, ne disposant pas du P18F2520 du concepteur du générateur PWM.

Je l'ai fait travailler à 1 KHz, et cette fois-çi, les fronts sont bien raides. Du coup, la température mesurée à l'aide d'un thermomètre numérique reste stable entre 42 et 48 °C, et cela quelque soit la durée des impulsions. Je vais peut-être pouvoir me passer de radiateurs...

Read the full post
Show less
Images
la petite maquette vite construite pour tester...
mon terrain de jeu...
la platine "Ready for PIC"
l'affichage du générateur PWM
un signal super stable...
mon alim de labo sur laquelle on peut voir la tension ainsi que le courant débité (1 KHz / 35%)
mon thermomètre numérique de mesure...
Schematics
Other

Loading comments...