Create project Need help?
Fr76Dan

THERMOMÈTRE, THERMOSTAT, HYGROMÈTRE

Status: Proposal
1226
2
votes
August 2, 2016
representation-3d-thermometre-v5.jpg
          LE THERMOMÈTRE, THERMOSTAT, HYGROMÈTRE.
Beaucoup de montages utilisent un bus I2C.
Généralement, il est fait usage d’un microcontrôleur pour gérer le bus.
On le programme et c’est censé fonctionner, mais est-ce que quelqu’un d’autre que le programmateur a déjà réussi, rien qu’en lisant les instructions, à comprendre ce qu’il se passait au sein des deux fils du bus I2C ?
Quand le microcontrôleur envoie l'instruction « START », ou « STOP », que fait-il exactement ?
Que se passe-t-il sur les lignes du bus I2C ?
Il est important de rappeler que le bus I2C (Inter Integrated Circuit) est un bus série synchrone bidirectionnel half-duplex et que les deux fils du bus I2C sont :
  • 'SDA’ (Serial Data Line) : ligne de données bidirectionnelle.
  • 'SCL’ (Serial Clock Line) : ligne d'horloge de synchronisation.
Aujourd’hui, nous allons pénétrer au cœur du protocole utilisé dans un bus I2C et décrypter les instructions.
Nous allons, pour cela, construire un quadruple montage.
  1. Un thermomètre d’intérieur pour connaître la température ambiante.
  2. Un thermostat associé pour régler la température ambiante désirée.
  3. Un deuxième thermomètre pour connaître la température extérieure ou la température dans une autre pièce.
  4. Un hygromètre pour connaître l’humidité relative ambiante ou dans une autre pièce.
Nous allons utiliser deux circuits sondes de température (Temperature Sensor) ‘LM75’ fabriqués par "Texas Instruments", un premier circuit pour la mesure de la température à l'intérieur d'un local et un deuxième pour la mesure de la température à l'extérieur.
Nous allons également employer un circuit sonde d’humidité relative fabriqué par "Honeywell Semiconductors" le ‘HIH6131’,

Et pour bien comprendre, nous n’allons pas utiliser de microcontrôleur, mais uniquement des circuits intégrés classiques.
Il n'y a aucun réglage.
Ce montage doit normalement fonctionner dès sa première mise sous tension.

          LA MAQUETTE.
Le montage a été réalisé sur un circuit imprimé simple face.
L'ensemble a été étudié pour être inséré à l’intérieur d’une cloison creuse de 50 mm d’épaisseur.
La température mesurée, tout comme le taux d’humidité, est indiquée sur des afficheurs directement lisibles en face avant.
Le réglage de la température désirée s’effectue au moyen de 2 roues codeuses.
Son utilisation première est de commander le chauffage d’un appartement (Chauffage central avec chaudière ou chauffage d'appoint électrique).
  • Puissance de commutation maximale CA. : 1000 VA.

          LE SCHÉMA.
Le schéma a été découpé en 9 pages correspondant à 9 fonctionnalité différentes.

           CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DU MONTAGE.
  • Tension d'alimentation : 220 V - 50 Hz.
  • Température de fonctionnement du thermomètre : de -55 °C à +79 °C.
  • Précision totale sur la mesure de la température : ±2 °C entre -25° C et 100° C.
  • Durée maximale de conversion de la température : 300 mS
  • Température de fonctionnement du thermostat : de 0 °C à +79 °C.
  • Température de fonctionnement de l'hygromètre : de -25°C à +85°C.
  • Humidité relative admissible : de 0% à 100%.
  • Précision totale sur la mesure de l'hygrométrie : ± 5% entre 10% et 90%.
  • Durée maximale de conversion de l'hygrométrie : 60 mS







 
Read the full post
Show less
Images
L'étage d'Horloges
Les circuits de Mesures
Les circuits de Décodages
L'affichage
Les circuits de sélection ( Température Ambiante/Extérieure - Hygrométrie )
L'étage de Comparaison ( Thermomètre / Thermostat )
L'étage de commande
L'alimentation
Les Sondes de Température et d'Hygrométrie
Software
Other

Loading comments...